Un poète nous a quitté…

C’est à l’age de 83 ans que ce jongleur verbal nous a quitté…
Comique joueur au phrasé calculé, Raymond Devos a été un sacré personnage, connu au travers de plusieurs générations…
Jeune déjà, je m’interessais à son humour, que je ne comprenais pas toujours…

Bon, j’admets que j’avais tendance à le confondre avec Guy Bedos (j’ai du mal avec les noms…) et j’ai toujours eu l’image de lui en train de rire de sa propre blague…
Maintenant que j’ai du recul, que je commence à apprécier les jeux de mots et tournures de phrase, je reste émerveillé devant un cerveau si imaginatif…

Je viens d’apprendre sa mort sur Canal pendant que je faisais la vaisselle, et je tenais à lui poster un petit hommage…

Pour ceux qui ne connaissent pas vraiment son univers, voici quelques extraits, provenant du site Voila.fr

– « Quand on s’est connus, ma femme et moi, on était tellement timides tous les deux qu’on n’osait pas se regarder. Maintenant, on ne peut plus se voir. »

– « Si ma femme doit être veuve un jour, j’aimerais mieux que ce soit de mon vivant. »

– « J’adore être pris en flagrant délire. »

– « Qui prête à rire n’est jamais sûr d’être remboursé. »

– « Le rire est une chose sérieuse avec laquelle il ne faut pas plaisanter. »

– « Du moment qu’on rit des choses, elles ne sont plus dangereuses. »

– « La raison du plus fou est toujours la meilleure. »

– Quand j’ai tort, j’ai mes raisons, que je ne donne pas. Ce serait reconnaître mes torts. »

– « On a toujours tort d’essayer d’avoir raison devant des gens qui ont toutes les bonnes raisons de croire qu’ils n’ont pas tort. »

– « Etre raisonnable en toutes circonstances. Il faudrait être fou… »

– « Une fois rien, c’est rien; deux fois rien, c’est pas beaucoup, mais pour trois fois rien, on peut déjà acheter quelque chose, et pour pas cher. »

– « Je n’aime pas être chez moi. A tel point que lorsque je vais chez quelqu’un et qu’il me dit: Vous êtes ici chez vous, je rentre chez moi! »

– « Mais pourquoi courent-ils si vite? Pour gagner du temps! Comme le temps, c’est de l’argent… plus ils courent vite, plus ils en gagnent. »

– « Dès que le silence se fait, les gens le meublent. »

– « Il paraît que quand on prête l’oreille, on entend mieux. C’est faux! Il m’est arrivé de prêter l’oreille à un sourd. Il n’entendait pas mieux. »

– « La plupart des gens préfèrent glisser leur peau sous les draps plutôt que de la risquer sous les drapeaux. »

– « C’est pour satisfaire les sens qu’on fait l’amour; et c’est pour l’essence qu’on fait la guerre. »

– « Même avec Dieu, il ne faut pas tenter le Diable. »

– « Un croyant, c’est un antiseptique. »

– « La grippe, ça dure huit jours si on la soigne et une semaine si on ne fait rien. »

– « Se coucher tard nuit. »

Catégories Non classé

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close