Migraineux… Un état d’esprit…

Ca fait un ptit moment que je traine sur le forum Doctissimo pour essayer de trouver une solution à mes migraines…
Je suis tombé sur un post d’une femme mettant en avant les difficultés sociales que subit un migraineux, en nous faisant part de quelques extraits de son futur livre
En voici un que j’aime bien…

Le migraineux est également revendicateur. Ce qui est logique puisqu’il a vécu caché durant des siècles. De nos jours, certains osent parler. Mais il reste difficile pour un homme d’avouer avoir un « problème de bonne femme ». Imaginez les moqueries des collègues : « Alors, dans ton couple, c’est toi qui dis ?Pas ce soir, chérie? ? ». La virilité en prend un coup. Ces problèmes de communication sont d’ailleurs évoquées par un quinquagénaire se plaignant de n’être pris au sérieux ni dans son entourage professionnel, ni même dans sa propre famille. Un spécialiste lui répond doctement qu’il suffit de bien communiquer. Murmure général d’indignation dans l’assistance. Le pauvre conférencier ne connaît pas le potentiel de colère couvant derrière ces deux cents cerveaux incompris!

Je rajouterais…

Toujours fatigué, toujours « à l’ouest » complet…
Quel choix avais-je entre:
– Ne rien prendre et subir ces douleurs incessantes, qui m’ont parfois amené à envisager le suicide pour les faire passer
– Me droguer aux médocs pour ne plus rien sentir, et devenir simplement spectateur du monde qui m’entoure

Pas simple de garder des rapports sociaux lorsque la douleur vient vous bouffer vos journées…
Et le pire, c’est que les gens ne peuvent pas comprendre… La douleur est une notion si subjective…
Doit-on vraiment en venir à des solutions radicales pour faire comprendre aux autres le mal-etre que nous procure une douleur continue ?
Une fois de plus, j’ai choisi la solution de facilité… L’isolement…
Une fois de plus, me voila seul, pour ne plus faire subir aux autres les douleurs qui me rongent intérieurement…
La vie est une question de choix…
J’ai fait le choix de prendre des médocs pour ne pas me jeter par la fenêtre, elle a fait le choix de me quitter, j’ai fait le choix de m’isoler, j’ai fait le choix de subir mes douleurs tout seul…
Peut être qu’un jour une fille me choisira malgré mes soucis de santé, et qui acceptera qu’un homme peut être quelqu’un de sensible ayant besoin de soutien pour traverser des épreuves difficiles…

Le seul hic, c’est que tout cela a fait de moi quelqu’un d’introverti…
Et, ayant « perdu » (entendez par là « avoir dégradé des relations avec… » ) ma femme, mes amis, mon travail, ma famille (l’ordre n’est pas innoncent) à cause de mes migraines, me revoila seul face à moi même pour comprendre le pourquoi de tout cela, et peut être ainsi, espérons le, le régler définitivement…

En espérant que ma « solution radicale » ne reprenne pas le dessus…

Catégories Non classé

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close