Newsletter #2

share

Je t’avoue que je ne sais pas trop quoi dire. Ca fait 4 fois que je recommence ce texte, et je me sens impuissant. Aujourd’hui est le jour de la Grève mondiale pour le Futur, dans la lignée du mouvement des grèves des étudiants qui voient s’amoindrir jour après jour leur chance de vivre sur une planète accueillante.

De centaines d’initiatives sont lancées par des Don Quichotte motivés, dont L’affaire du siècle, qui a réuni à ce jour 2 164 742 signatures et qui a initié son record juridique envers l’Etat, dénonçant son inaction face à l’urgence climatique, dont leur seule réponse à ce jour fut « On ne fera rien« .
Bon. OK. Pas de problème.
Si vous ne voulez rien faire, alors nous ferons à votre place.

Mais ça va faire mal. Car il ne faut pas perdre de vue que leur pouvoir réside sur notre coopération, sur notre acceptation de la situation. Et plus le temps passe, plus le voile se lève, et plus la rebellion prend de l’ampleur.

On me demande souvent pourquoi je m’engage dans ce combat, pourquoi je tiens ce discours, pourquoi j’essaye de montrer l’exemple à mon échelle.

Parce que je suis un colibri.
Parce que j’ai envie de croire qu’à nous tous, si nous oeuvrons dans le bon sens, nous pouvons changer les choses.
Parce que j’ai conscience que je ne suis que de passage sur cette Terre et je fais partie d’une génération qui l’a vue dépérir à vitesse grand V.
Parce que j’ai honte.
Parce que je n’ai pas hérité de la Terre de nos parents mais je l’emprunte à nos enfants.
Parce que je ne peux pas prétendre à mener une vie confortable sans la vivre en parfaite harmonie avec mon environnement.
Parce que je dois le faire, sinon, à quoi bon continuer ?

Je dédie cette tribune à la jeunesse.
N’hésite pas à faire suivre ce mail aux jeunes que tu connais,
car ce message est pour eux:Je suis désolé.
Sincèrement.
Je n’ai pas vu les choses arriver.
Je n’ai pris conscience que très (trop ?) tard de l’ampleur de la situation, de la merde qu’on te laisse, du bordel qu’on a foutu et que tu vas devoir nettoyer.
A l’instar de la grenouille qui ne savait pas qu’elle était déjà cuite.

Tu peux être en colère.
Tu DOIS être en colère, car tu vas devoir payer la note d’un repas que tu n’as pas consommé.
Et maintenant que c’est à ton tour de passer à table, tu découvres qu’on a chié dessus.
Littéralement.

Alors sors, gueule, manifeste, il faut faire du bruit.
Mais agis également, montre l’exemple, ce sera le message le plus fort que tu pourras délivrer à ceux qui s’en cognent le coquillart.

Car il y a d’autres façons de vivre. Des façons plus éthiques, plus saines, plus responsables, plus proche de la Nature, plus adaptées à nos besoins.

Ce que je te propose, c’est de faire des choses simples, des petites actions qui ne te couteront aucun effort et qui t’aideront à mieux vivre, pour toi et pour la Nature.

Mange Bio, local et de saison.
Il est incohérent de manger des tomates en plein hiver ou des mangues qui ont parcouru plus de kilomètres en avion que toi.
Mon ami Stephan Ramié m’a dit un jour que la Nature nous donne ce dont nous avons besoin quand nous avons besoin. Par exemple, si nous trouvons des pastèques en été et pas hiver, c’est pas pour rien.

Diminue ta consommation de viande.
Non seulement c’est mauvais pour la santé, c’est cruel pour les animaux, mais surtout c’est l’une des causes principales du réchauffement climatique:
Version courte: nourrir une vache nécessite énormément plus de terrain (pour la culture des céréales destinées à son alimentation) que nourrir un homme. Compte 10.000 m2 par animal dans le cadre d’une alimentation naturelle, là où moins de 1.000 m2 suffiraient à nourrir une famille de végétariens. Il faut donc de la surface, donc raser des forêts, qui nous servent à respirer, donc à vivre. CQFD
Version longue: regarde ce documentaire

Diminue ta consommation d’eau.
C’est certainement la denrée la plus précieuse, un quart de la population n’y a pas accès et nous, nous continuons à chier dedans. Alors fini les bains, place aux douches et aux économiseurs d’eau

Repense ton mode de consommation.
Beaucoup militent pour obtenir plus de pouvoir d’achat. Moi je milite pour plus de pouvoir de vie. Car je pense que vivre est plus important qu’acheter.
Le pouvoir d’achat est la différence entre l’argent que je rentre et l’argent que je sors pour répondre à mes besoins vitaux. Le reste, c’est du superflu. Découvre le minimalisme, la sobriété heureuse.
Non seulement en consommant moins tu pollueras moins mais en plus tu gagneras du pouvoir d’achat, à toi de l’utiliser à bon escient, comme une alimentation saine, ou investir dans l’actif le plus précieux que tu possèdes déjà: toi-même.
Remplace AVOIR par ETRE.

Exploite ton temps libre à bon escient.
Plutôt que de passer ton temps devant la télé, utilise le en tissant du lien social, en contribuant, même bénévolement, à des projets qui te tiennent à coeur, en nettoyant ton environnement durant des promenades dans la Nature bénéfiques à ta santé comme le fait Eddy avec son mouvement 1 déchet par jour

La liste pourrait être très longue, et encore elle serait limitée à mon propre savoir, à mes propres habitudes et actions que je mène déjà, c’est pourquoi je t’invite à nous rencontrer le 11 avril à partir de 18h, à l’espace Saint Exupéry à Draguignan, où nous recevrons Pierre Rabhi et plusieurs autres intervenants et où je tiendrais un stand pour que l’on discute, que l’on échange, et que l’on construise ensemble la roadmap à suivre pour un monde meilleur, pour nous, pour vous, pour nos enfants, pour la Nature, pour les animaux, pour la vie.

Pour réserver ta place, clique ici(et ne traine pas, elles partent très vite)

Si on t’a fait suivre ce mail, tu peux t’abonner à la newsletter en cliquant ici
Et pour te remercier, tu recevras mon album « A deux pas de là« 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close