Newsletter #6

Hier soir nous recevions Pierre Rabhi à Draguignan, dans le cadre du Festival de la Terre organisé par Colibris 83 Dracénie.
Une soirée riche en connexions, en échange, en partage, en énergies positives, et surtout en réflexion, en remise en question.

Dans un prochain article, je ferais un retour exhaustif de vos contributions au travers de l’atelier que nous avons tenu dans le hall d’entrée, le but étant de recueillir vos retours, vos idées, vos actions, que vous avez implémentées dans votre quotidien ou les axes d’améliorations sur lesquels vous souhaitez de l’accompagnement.

VM5

Tout s’barre en c*uilles 

(texte écrit le 8 septembre 2004)

Entre la fonte de la calotte glacière, le réchauffement de la planète, les trous dans la couche d’ozone, le déboisement Amazonien, les tests sur les animaux, les essais nucléaires, les maladies « créées » par l’homme, les caniches (j’m’égare là je crois…) etc…

Bref, comment se fait il que l’homme ai pu transformer la planète en si peu de temps ?

Si on remonte dans le temps, que s’est il passé pour que l’homme « ai pris le dessus » sur les animaux (et encore, ça reste à prouver), qu’il se soit prit pour Dieu en adaptant la Terre, mère nourricière, Gaïa selon certaines croyances, au lieu, comme les animaux, de s’adapter à elle pour vivre

La découverte du feu peut-être ?

Parfois, j’me dis que la planète ne serait pas ce qu’elle est si l’homme n’avait pas existé…

Peut être une autre race d’êtres vivants (les loutres peut être ?) aurait suivi le même chemin que l’homme, l’amenant tel un pèlerin à un long et douloureux voyage…

Quelle sera notre sentence pour avoir commis ce que je qualifie de crime de la vie ?
La fin de notre ère pointerait-elle le bout de son nez ?

Quelle réponse pouvons nous y donner ?
Quelles mesures pourrait-on prendre face à un tel déchaînement de violences, qui pourtant, malgré la quantité de scientifiques et autres appareils de mesures, étaient complètement prévisible ?

Telle une lourde locomotive à inertie infinie, que seront nous face à la lente révolte de la Terre, que l’on a tant fait souffrir au lieu de protéger
La vie est un cadeau, la Terre le père Noel, pourtant, on a pas été foutu de la respecter


Le jour où ce sera Armaggedon sur Terre, je serais aux premières loges, rigolant jusqu’à mon dernier souffle, et, tel un « enfant du divorce humain » ayant sombré dans la folie, dans un dernier rictus, je dirais tout bas…

« Dans l’cul… »

Conférence Pablo Servigne / Un Avenir sans pétrole ? – Débat


itunes-podcast.jpg

Ecouter le podcast


Si on t’a fait suivre ce mail, tu peux t’abonner à la newsletter en cliquant ici
Et pour te remercier, tu recevras mon album « A deux pas de là »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close