Et si on remettait les choses dans l’ordre ?

Lorsque que j’accompagne une personne en développement personnel, une phrase que je dis souvent ressemble à « bien souvent les gens pensent, à tord, d’être inspiré pour faire des choses, alors que c’est en faisant des choses que l’on trouve de l’inspiration« .

Je viens de regarder le TEDx de Marie Dosiere, et à un détail près, elle dit la même chose

Souvent on attend d’avoir confiance en soi pour faire quelque chose. Ca ne se passe pas du tout comme ça. C’est l’inverse

Ces derniers mois j’ai investi en moi-même, je me suis bouffé des heures de podcasts, de TEDx, de conférences, de formations, de vidéos, de livres audio etc… notamment en entreprenariat ou en développement personnel. Mais genre vraiment beaucoup. A la limite de l’overdose. Environ 4 à 8h par jour chaque jour depuis 6 mois.

Puis la saison 3 de Stranger Things est sortie… 😅

Bref, je disais quoi ?

Ah oui : passer à l’action. C’est ce que TOUT les entrepreneurs que vous pourrez trouver sur la toile vous diront. D’abord on fait, ensuite on réfléchit.

C’est un des fondements de l’agilité. D’abord délivrer un MVP. Minimum Viable Product. Ensuite on lui apporte des correctifs, des améliorations.
En informatique, on parle d’amélioration continue. En japonais, ça se dit « Kaizen« , littéralement « Changer pour le meilleur » (c’est mon dernier tatouage, sur le torse)

En fait, je voulais simplement démontrer à une amie avec qui je suis en train de discuter et que j’essaye de convaincre d’extérioriser ses émotions, au travers de l’écrit (ou autre, peu importe), qu’il suffit simplement de se lancer, qu’importe la forme, qu’importe le fond. Et c’est en passant à l’action que l’inspiration vient. Et c’est à force de répétition, de travail, d’abnégation, que les résultats se feront sentir. L’effet cumulé. Comme le coureur qui s’attaque à un marathon qui a d’abord commencé par un humble 2 km autour de sa maison, puis un 5 km dans la forêt d’à coté etc…

Et comme disait Panayotis Pascot

Je pense que tout est possible à qui rêve, ose, travaille et n’abandonne jamais

En France, on a une citation pour ça :

Il ne savait pas que c’était impossible, alors il l’a fait.

Mais je préfère la version anglosaxone:

Sky is the limit

Et qu’importe le résultat, que l’on réussisse ou que l’on échoue. L’important c’est de faire, de tenter, d’expérimenter. On apprend de nos échecs, pas de nos réussites.

Je ne perds jamais, soit je gagne, soit j’apprends.

© Nelson Mandela
Catégories Non classé

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close